La qualité Suisse au service de l'Excellence


UN VISA EST-IL NÉCESSAIRE
pour un séjour linguistique en Australie ?

Pour pouvoir entrer en Australie, vous devez être muni d’un passeport valide durant toute la durée de votre séjour. Les enfants qui voyagent en Australie doivent avoir un passeport individuel.

Pour entrer en Australie, vous aurez également besoin d’un visa. Il en existe différents types, selon l’objet et la durée de votre séjour.

Les ressortissants suisses et des pays de l’UE peuvent obtenir un eVisitor Visa. La demande se fait en ligne, elle est gratuite et presque instantanée. L’eVisitor Australie vous permet de rester jusqu’à 3 mois sur le territoire australien pour un séjour touristique ou professionnel.
Une autre autorisation électronique existe pour les ressortissants de certains autres pays : l’ETA (Electronic Travel Autorisation).
Si vous souhaitez étudier ou apprendre l’anglais dans une école de langue pendant plus de 3 mois, il vous faudra demander un visa étudiant.
Si vous souhaitez rester plus de 3 mois en Australie, mais ne prendre que 3 mois de cours d’anglais, vous devrez demander un Visitor Visa. Ce visa, de forme plus traditionnelle, vous permettra de rester jusqu’à 12 mois en Australie.
Si vous envisagez de travailler pour payer votre séjour, vous devrez alors faire la demande pour un Working holiday visa (WHS). Ce visa peut être obtenu par les jeunes de 18 à 30 ans (35 ans pour les français, canadiens et irlandais), pour une durée d’un an maximum. Il peut être renouvelé deux fois.
Quel que soit le visa que vous souhaitez obtenir, nous vous conseillons de vous rendre sur le site officiel du gouvernement australien : site de l’immigration australien
Le site internet du ministère australien de l’Immigration propose un guide pour vous aider à trouver le visa qui convient à votre séjour.

Nous vous conseillons fortement de vous renseigner auprès de l’Ambassade d’Australie pour connaître les démarches à effectuer en fonction de votre nationalité.

Pour les mineurs voyageant seuls, la plupart des compagnies aériennes proposent un service d’accompagnement (UM – Unaccompanied Minor).

Fort de toutes ces informations, vous pourrez profiter pleinement de tous nos séjours linguistiques en Australie.

LES FORMALITÉS INDISPENSABLES POUR UN ENFANT MINEUR VOYAGEANT SEUL

L’AUTORISATION DE SORTIE DU TERRITOIRE

Dans certains pays, les enfants ou adolescents inscrits à un voyage linguistique et se rendant sans leurs parents à l’étranger, doivent impérativement être munis d’une autorisation de quitter le territoire ou « autorisation parentale de voyager à l’étranger ».
Elle sera demandée au départ lors de l’enregistrement à l’aéroport, mais aussi à l’arrivée, par les services de l’immigration.
En Suisse et en Belgique, l’autorisation parentale de voyage est en règle générale rédigée sur papier libre, de façon manuscrite ou dactylographiée, par les deux parents. Ils donnent ainsi expressément l’autorisation à leur enfant de quitter le territoire pour voyager seul à des dates précises.
L’autorisation doit être rédigée dans la langue maternelle, ainsi qu’en anglais (et si elle différente, dans la langue nationale du pays de résidence).
Certaines communes ont créé un formulaire générique, n’hésitez pas à vous renseigner.
Il est fortement recommandé que la signature au bas de cette déclaration soit certifiée conforme par l’administration.
En France, l’autorisation de sortie du territoire, supprimée en 2013 a été rétablie en janvier 2017.
Cette autorisation vise tous les mineurs résidant en France, qui voyagent sans être accompagné d’un titulaire de l’autorité parentale. Les voyages collectifs (voyages scolaires, colonies de vacances) sont autant concernés que les voyages individuels (séjours linguistiques, vacances).
Un titulaire de l’autorité parentale doit remplir et signer l’Autorisation de Sortie du Territoire (AST). Une photocopie de la carte d’identité ou du passeport du signataire doit être jointe au formulaire Cerfa.
Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le site de l’Administration française.

LA LETTRE DE CONSENTEMENT PARENTAL

Les voyages des mineurs sont aujourd’hui un sujet sensible.
De ce fait, un jeune mineur qui part effectuer un séjour linguistique en Australie devra posséder un document complémentaire : la « Lettre de consentement parental » (Letter of consent to travel). Ce document atteste que les parents autorisent leur enfant à voyager seul pour se rendre en Australie afin d’effectuer un séjour linguistique dans un établissement mentionné et à des dates précises.
Il vous est remis après l’inscription définitive de votre enfant à l’un de nos séjours.
Il devra être complété, signé par la ou les personne(s) responsable(s) du mineur et joint au dossier final avec le « Certificate of enrollment » (certificat de scolarité) ou la « Letter of acceptance » (lettre d’acceptation) de l’école.

FORMALITÉS LIÉES À LA SANTÉ

Aucun vaccin particulier n’est demandé pour entrer sur le sol australien. Néanmoins, il est recommandé d’être à jour des vaccinations classiques. Ces recommandations peuvent changer à tout moment, il est donc conseillé de vérifier avant votre départ si les réglementations ont changé.

Vous devrez souscrire avant votre départ à une assurance voyage.
Les étudiants séjournant plus de 3 mois en Australie devront impérativement souscrire une assurance santé avant leur arrivée sur le territoire australien. C’est obligatoire pour pouvoir obtenir le visa étudiant. Cette assurance santé, l’OHSC, gérée par l’organisme du même nom, ne couvre cependant pas tout les risques, notamment : les frais dentaires, les médicaments délivrés sans ordonnance, la physiothérapie, le traitement de problèmes médicaux déjà existant et ceci pendant les 18 premiers mois en Australie, les problèmes liés à une grossesse pendant les 9 premiers mois en Australie.
L’assurance santé OHSC ne couvre que les cas suivants : remboursement d’environ 85% sur les tarifs fixes d’une consultation auprès d’un médecin généraliste ou spécialiste, remboursement de la plupart des traitements délivrés sur ordonnance, couverture du coût d’une chambre partagée en hôpital public, transport d’urgence en ambulance. Il est donc fortement conseillé de souscrire à une assurance complémentaire.

Pour obtenir un visa vacances-travail (ou working holiday visa), vous devrez obligatoirement prouver que vous possédez une assurance santé.

Les principaux risques que vous rencontrerez en Australie sont liés au soleil. Très fort, il peut vous brûler ou provoquer une déshydratation. Prévoyez une crème solaire à indice de protection élevé (IP50 dans l’idéal) et couvrez-vous, que vous soyez au bord de l’eau ou en randonnée dans les terres.
Pensez à boire beaucoup d’eau, régulièrement.

Si vous voulez vous baigner, privilégiez les plages surveillées. Dans le Queensland, elles sont généralement équipées de filets anti-méduses.
Si vous partez marcher dans le bush, habillez-vous en conséquence : chaussures montantes et pantalon vous protégerons des morsures de serpents (bien que rares), chapeau et manches du soleil. N’oubliez pas de prendre suffisamment d’eau et de nourriture, et vérifiez la météo. Les conditions peuvent vite changer.

FORMALITES DOUANIERES

Certains produits courants ne peuvent être importés en Australie. C’est notamment le cas des aliments frais (fruits, œufs, viande, etc.), des plantes et des peaux et plumes d’animaux.
Si vous avez un doute, vous pouvez consulter le site des douanes australiennes : https://www.abf.gov.au/entering-and-leaving-australia/can-you-bring-it-in
Vous pouvez emmener autant d’argent que vous le souhaitez, mais vous devrez déclarer les sommes supérieures à 10 000 dollars australiens. Pour anticiper, vous pouvez télécharger le formulaire de déclaration sur le site de l’AUSTRAC : https://www.austrac.gov.au/individuals/travelling-and-australia-money

PERMIS DE CONDUIRE

Si vous souhaitez louer une voiture, ou même en prévention, vous devrez demander le permis de conduire international avant votre départ. Il est gratuit et valable 3 ans. La demande se fait soit à la préfecture, la sous-préfecture ou à la mairie.
Pensez à effectuer cette démarche suffisamment tôt, il faut parfois plus de 3 semaines pour le recevoir !