La qualité Suisse au service de l'Excellence
Mai 2024 : Dernières places disponibles, Prenez rendez-vous dès que possible !

BREXIT : Qu’est-ce qui change
pour les séjours linguistiques?

Avant de partir en séjour linguistique en Angleterre, il est nécessaire d’accomplir un certain nombre de formalités et de bien se préparer, pour pouvoir entrer facilement et séjourner sereinement dans le pays.

Le Royaume-Uni a officiellement quitté l’Union européenne le 31 janvier 2020 suite à la ratification de l’accord de retrait par les parties.  Ainsi, depuis le 1er janvier 2021, les règles applicables aux relations entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne ont changé.

UN VISA EST-IL NECESSAIRE ?

Avant toute chose, vous devez vérifier si vous avez besoin d’un visa pour pouvoir votre voyage linguistique en Angleterre.
Les citoyens de l’UE, de l’EEE et de Suisse n’auront pas besoin de visa pour un séjour linguistique d’une durée inférieure à 6 mois. En revanche, pour les séjours linguistiques d’une durée de 6 à 11 mois, un visa « Short-term study visa » est nécessaire.

Pour les citoyens des pays hors UE, EEE et de Suisse, vous devrez faire une demande de visa touriste (Visitor visa ou child visitor visa) pour un séjour linguistique au Royaume-Uni. Vous devez effectuer votre demande auprès de la représentation consulaire ou diplomatique britannique (ambassade) dans votre pays de résidence.

JUSTIFIER DE SON IDENTITÉ

Le gouvernement britannique a annoncé que les ressortissants de l’Union Européenne, de Suisse, d’Islande, de Norvège et du Liechtenstein, pourront continuer à voyager au Royaume-Uni munis de leur carte nationale d’identité jusqu’au 30 septembre 2021. A partir du 1er octobre 2021, le passeport sera obligatoire pour entrer en Angleterre.

Les ressortissants des pays hors Union Européenne, EEE et Suisse doivent impérativement voyager muni de leur passeport personnel valide pour toute la durée du séjour.

ENFANT MINEUR VOYAGEANT SEUL

L’AUTORISATION DE SORTIE DU TERRITOIRE

Les enfants ou adolescents inscrits à un voyage linguistique et se rendant sans leurs parents en Angleterre, munis de leur pièce d’identité, devront également être munis d’une autorisation de quitter le territoire ou « autorisation parentale de voyager à l’étranger ».
Demandée au moment du départ par les agents en charge de contrôles d’identité, il faudra également la présenter de nouveau à l’arrivée en Angleterre.

L’autorisation de sortie du territoire est notamment fortement recommandée pour les jeunes mineurs Suisses souhaitant se rendre à l’étranger sans être accompagnés de leurs parents.

En Suisse et en Belgique, la pratique veut que l’autorisation parentale de voyage soit rédigée sur papier libre, de façon manuscrite ou dactylographiée, par les deux parents ou le titulaire de l’autorité parentale, afin qu’ils expriment leur autorisation pour un voyage spécifique à une période précise.
Il conviendra que cette autorisation soit rédigée dans leur propre langue et, de préférence, en anglais et/ou dans la langue nationale du pays.
Ils devront apposer leurs signatures en bas du document.
Il arrive parfois que les communes aient elles‐mêmes établi des formulaires (n’hésitez pas à vous renseigner au préalable).
Il est fortement recommandé que la signature au bas de cette déclaration soit certifiée conforme par l’administration, afin de générer plus de crédibilité et être mieux acceptée à l’étranger.

L’autorisation de sortie du territoire a été supprimée en 2013 pour les ressortissants Français puis rétablie depuis le 15 janvier 2017.
Cette autorisation s’applique à tous les voyages hors du territoire français, individuels ou collectifs (voyages scolaires, séjours de vacances, séjours linguistiques, etc.) de mineurs résidant habituellement en France et non accompagnés d’un titulaire de l’autorité parentale.
L’autorisation de sortie du territoire (AST) est donnée par un titulaire de l’autorité parentale qui doit compléter et signer le formulaire Cerfa AST et joindre une photocopie du passeport ou de la carte d’identité du parent signataire. Pour voyager, le mineur doit naturellement être en possession d’une pièce d’identité valide.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le site de l’Administration française.

LA LETTRE DE CONSENTEMENT PARENTAL

L’Angleterre est également très stricte concernant le voyage des personnes mineures.
Ainsi, pour pouvoir permettre à un jeune mineur d’effectuer un séjour linguistique en Angleterre, il faudra également lui fournir un document attestant que ses deux parents donnent leur accord pour que l’enfant puisse voyager seul à destination de ce pays.
Ce document est appelé « Lettre de consentement parental » (Letter of Consent to Travel en anglais).
Il pourra être demandé par les agents en charge des contrôles d’identité.
Ce document vous sera remis suite à l’inscription définitive de votre enfant ou adolescent à l’un de nos séjours linguistiques en Angleterre.
Ce document devra être complété, signé par la ou les personne(s) responsable(s) du mineur et joint au dossier final avec le « Certificate of enrollment » (certificat de scolarité) ou la « Letter of acceptance » (lettre d’acceptation) de l’école.

FORMALITÉS LIÉES À LA SANTÉ

Veiller à ce que votre enfant soit bien couvert, en cas de problème de santé durant son séjour linguistique en Angleterre, est primordial.
Voici donc quelques informations afin de vous assurer que votre enfant voyagera dans les meilleures conditions.

Pour tous les ressortissants des pays européens et de Suisse, les gouvernements ont mis en place la Carte Européenne d’Assurance Maladie appelée CEAM afin de permettre à leurs ressortissants de pouvoir profiter du système d’assurance maladie britannique. La carte est valide 2 ans.

La présentation de la carte européenne d’assurance maladie offre l’accès aux soins d’urgence et d’hospitalisation dans le cadre du National Health Service (NHS – Service national de la santé). Attention, une simple pièce d’identité prouvant l’appartenance à un pays européen ou la Suisse ne sera pas suffisante et il faudra alors payer les soins et les consultations réalisées en Angleterre. Vous devrez dans ce cas demander à être remboursé à votre retour.

Il est également possible de consulter gratuitement un généraliste dans un cabinet affilié au NHS, dès lors qu’il s’agit d’un problème de santé qui se déclare ou s’empire durant le séjour sur le sol anglais.
Nous attirons votre attention sur le fait que la couverture totale des soins ne sera possible que si le praticien est membre du NHS.
Si vous prenez rendez-vous chez un dentiste ou un autre spécialiste du secteur privé ou dans une clinique privée, ce dernier pourra facturer librement ses honoraires qu’il vous faudra régler, sans possibilité d’obtenir un quelconque remboursement. Votre carte européenne d’assurance maladie ne sera ici pas prise en compte.
Rechercher les membres du NHS sera un réflexe à développer.

La demande d’obtention de la carte européenne d’assurance maladie peut se faire pour une personne majeure ou mineure.
Un enfant qui doit partir pour un voyage pédagogique en Angleterre devra donc en être muni au moment de son départ.
Rapprochez-vous de votre caisse d’assurance maladie pour la commander.
Il faut environ un mois pour recevoir la carte, pensez donc à la demander à votre assurance maladie suffisamment tôt !

Une fois le séjour linguistique confirmé, il vous faudra réaliser cette démarche afin d’obtenir la carte européenne d’assurance maladie à temps.
Une attestation provisoire peut également être obtenue si le délai est trop court, afin de faire valoir vos droits et la carte sera transmise par la suite.

Les médicaments prescrits par le médecin pourront être fournis par n’importe quel pharmacien, sur présentation de l’ordonnance établie par le médecin.
Vous n’aurez pas d’avance de frais à faire mais une participation forfaitaire fixe sera en principe réclamée.
Depuis le 1er avril 2018, le montant de cette participation forfaitaire est fixé à 8,80 £ par médicament prescrit.
Toutefois, certaines catégories de patients sont dispensées du paiement de la participation forfaitaire. Il s’agit notamment de personnes âgées de 60 ans et plus, des enfants âgés de moins de 16 ans, des femmes enceintes, etc.

Brexit : La CEAM reste valable au Royaume Uni.

Veuillez noter que les informations ci-dessus sont données à titre indicatif. Il appartient à chacun de se tenir informé des dernières dispositions.